Zoom sur Patrick Martin ancien joueur

ZOOM SUR …

Patrick Martin ancien joueur

 

Il est un des dirigeants « piliers » de l’Association, fidèle parmi les fidèles de l’Elan, Patrick Martin, « Tintin » pour les intimes, arpente les couloirs du Colisée depuis son ouverture. Il a vécu les grandes heures de la Maison des Sports dont il a foulé le parquet dans les années 70/80.

Mais l’histoire d’amour entre Patrick et la balle orange remonte à beaucoup plus loin. Son père, alors directeur de l’auberge de jeunesse et trésorier de l’OMS l’avait pourtant orienté vers la lutte au sein de l’ACC, l’un des clubs sportifs phares de l’époque à Chalon, avec les Lombard, Jorland et autre Emptaz qui trustaient les titres nationaux.         .

Mais très vite, le jeune Martin s’orienta vers le basket, à l’USCC, aux Cheminots, qui évoluaient alors au stade Gérard Montrol, terrain en extérieur de Bellevue, que les moins de….   ne peuvent pas connaître.

Doté d’un gabarit respectable, de bonnes mains, il ne tarda pas à attirer l’attention d’un certain Gabriel Bernard président de l’Elan . Tintin intégra  l’équipe alors en Nationale 4 que dirigeait Stéphan Szczecinski. « C’était l’ère des Polonais » rappelle-t-il. Il a en effet côtoyé, outre les Duvernois, Poyol, Blondel, Jolo, Juillot, certains Lopadka et Korz des noms qui ont marqué l’histoire du club.

Il vécut les montées successives en N3 puis en N2 et assista à l’arrivée du premier joueur américain à Chalon : Phil Carlile. Tant ils sont nombreux, les souvenirs s’emmêlent dans la mémoire de Patrick qui évoque avec nostalgie les déplacements dans l’Est dans la voiture de Gaby ou du colonel Bonnet, des stages à Lamoura, des troisièmes mi-temps épiques…

Des raisons professionnelles (il préparait les diplômes de prothésiste dentaire) firent qu’il quitta l’Elan pour le CS Autun (trois saisons) puis regagna le Chalonnais pour entraîner et jouer à Saint Rémy.

C’est en 1998 qu’il revint à ses premières amours, devenant dirigeant de l’Association où il donne beaucoup de sa personne au sein des commissions sportive et de discipline et membre du Conseil d’Administration du CFA..

Marié, Tintin est le papa de deux filles dont une, Cecilia fut miss Bourgogne. Il est aussi deux fois papy !

Dévoué, toujours disponible (il est aujourd’hui retraité), Patrick Martin est un garçon attachant, qui respire l’empathie, mais attention, très entier et aimant la rigueur. Et qui connaît bien le basket.

Son plus mauvais souvenir ? La finale de la Coupe Saporta à Varsovie en 2001… dont il fut privé parce que bloqué à l’aéroport par des douaniers scrupuleux.

 

Jean-Marc Jacquet

Jean-Marc Jacquet

Membre de la commission communication, président de l'association de 1999 à 2009
Jean-Marc Jacquet

Les derniers articles par Jean-Marc Jacquet (tout voir)