Le ton est donné

Dès les premiers matches, constatation a été faite du très bon niveau auquel il fallait s’attendre dans cette compétition.

Face au SMUC, tout d’abord, Levallois faisait trembler les cintres du Colisée et ouvrait les hostilités en scorant 3 paniers longue distance par PISSIS (11).
16-0 après 5 minutes de jeu, les craintes d’une hégémonie parisienne étaient fondées, mais c’était sans compter sur la réaction des Marseillais qui revinrent en seconde mi-temps à 4 longueurs seulement (32-28). Mais Levallois gardait la main profitant d’une maladresse adverse pour récupérer des ballons tous transformés.
Victoire 51-41 de Levallois qui marque déjà la compétition de son empreinte.

Pfastatt/Trento n’a pas souffert la comparaison sur le plan technique avec 2 formations au jeu rapide, inspiré et bien construit. Tout au long de la partie, les 2 équipes se livrèrent un beau combat. Les alsaciens, même s’ils n’ont gardé que peu de joueurs de l’équipe championne de France l’an passé, ont dominé les débats en première mi-temps.
Toutefois, les italiens ne lâchèrent jamais, qui égalisèrent en milieu du 2è quart temps.
Le match demeura très serré, les luttes âpres, si bien que les forces s’équilibrèrent, l’écart n’excédant jamais 4 à 5 points. Et ce n’est que dans le dernier quart, alors que les italiens confondèrent vitesse et précipitation que Pfastatt réussit à garder la main pour l’emporter 71-63. Un excellent match.

Tous les matchs dans le Colisée peuvent être suivis en direct sur la chaîne de l’Elan Chalon

https://wp.me/p9e9KA-Xh

Crédits photos Christophe DURY

Jean-Marc Jacquet

Jean-Marc Jacquet

Membre de la commission communication, président de l'association de 1999 à 2009
Jean-Marc Jacquet

Les derniers articles par Jean-Marc Jacquet (tout voir)