ZOOM sur Alexandre Mefroum

Bonjour Alexandre,

Cette interview nous permettra de te connaître davantage après cette deuxième saison passée au club !

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Alexandre Mefroum, j’ai 20 ans je suis né à Le Creusot. Je suis fils unique, ma mère travaille à la SNCF et mon père en chaudronnerie. J’ai habité toute mon enfance jusqu’en 2018 à Le Creusot pour ensuite venir à Chalon sur Saône.

Comment es-tu venu au basket ?
J’ai été attiré par le basket suite à mon tout premier match à l’âge de 12 ans, avec des jeunes un peu plus âgés qui jouaient à proximité de chez moi et ces matchs se sont enchaînés tout l’été.

Raconte-nous ton parcours basket ?
Après de nombreuses parties durant l’été 2012, je me suis inscrit à l’Alliance Basket Creusotine durant 2 saisons. J’ai ensuite été en sélection départementale où j’ai rencontré des joueurs et coach de l’Elan. Je suis donc venu jouer à l’Elan en benjamin région et à ma dernière année minime, je me suis blessé et j’ai arrêté pendant une année. Une fois remis sur pied, j’ai été joué 4 ans au BMB de Montceau les Mines de dernière année cadet région à U20 région, également quelque match avec la pré-nationale séniors. A 18 ans, je suis arrivé au CFA de l’Elan pour passer mon BPJEPS ASC et je joue depuis avec l’équipe pré-nationale séniors.

Et à par le basket, tes centres d’intérêts ?
J’adore la moto, plus cross que route vu que je n’ai pas de permis pour rouler sur la route. J’apprécie beaucoup les jeux vidéo de sport de combat et autres… Regarder des séries et faire un peu de mécanique quand j’ai du temps à perdre.

Ton plus beau souvenir ?
Vacances en Espagne

Comment te vois-tu dans 15 ans ?
Je me vois propriétaire de plusieurs appartements ainsi que le mien dans le Sud ou à l’étranger, coacher une équipe quelconque et jouer pourquoi pas en N3 ou pré-national.

Qui aurais-tu voulu être ?
Neil Armstrong

Quel diplôme prépares-tu cette année ?
BPJEPS ASC

Qu’est ce qui t’amène dans le métier et quelles sont tes ambitions ?
J’ai toujours été passionné par le basket, je ne me voyais donc pas faire un autre diplôme que dans le sport avec les enfants qui font passer des super journées à tous. J’aimerais continuer sur cette voie avec d’autres diplômes du CFA.

Merci Alexandre et à bientôt!

Aude Defontaine