Zoom sur Sandra CLEAUX

Bonjour Sandra

Comme l’ensemble des entraîneurs, nous t’avons rencontré pour connaître un peu mieux ton parcours.

 

Tout d’abord où est née ?

S.C : Je suis née à Chalon sur Saône et  j’ai 41 ans.

J’ai passé mon enfance avec mon frère à Epervans.

 

Ton travail à part le basket ?

S.C: Je suis Professeur d’EPS depuis 12 ans à Cuiseaux Louhans.

 

Comment es-tu venu au basket ?

S.C : Des amis à mes parents m’ont encouragée à découvrir le basket.

 

 Raconte-nous ton parcours basket.

S.C: J’ai commencé à jouer dans le club de Ouroux sur Saône , dés l’âge de 9 ans et cela  jusqu’à  ma première année de minimes.

Je suis ensuite allée jouer au CERCLE Dijonnais pour intégrer le Pôle minimes en  2ème année.

De retour au CBC à Chalon sur Saône à l’occasion de ma première année de cadettes et ensuite de 16 ans à 30 ans , j’ai joué en Nationale 1 & 2 , la nationale 1 étant l’ancienne ligue 2.

J’ai ensuite joué 3 ans en nationale 3 à Beaune et j’arrête le basket une année étant mutée dans le Loiret.

De retour dans le bassin Chalonnais vers 2010, je finis ma carrière de joueuse à l’Elan Chalon en nationale 3 et deux années plus tard, je prends ma retraite sportive .

J’ai bien évidemment coaché de nombreuses  équipes tout en étant joueuse au CBC, j’ai entraîné des équipes benjamins et une année la pré-nationale Filles, et ensuite à Beaune la Pré-nationale Garçons.

Entre temps en 2002/2003 j’ai obtenu mon diplôme d’entraîneur BE1.

Pour enfin devenir entraîneur de l’équipe Basket fauteuil à l’ELAN Chalon depuis  2011.

 

Et à part le basket…

S.C: Je suis très sportive, j’aime pratiquer la plongée sous-marine, faire du ski ,voyager dans les îles et quelquefois ne rien faire (lecture, films…)

 

Ton plus beau souvenir :

S.C: Mon meilleur souvenir est le jour où j’ai obtenu mon CAPEPS.

 

Qui aurais-tu voulu être ?

S.C: J’aurais aimé être une musicienne pour accompagner une belle chorale ou soliste dans une chorale.

 

Comment te vois-tu dans 15 ans ?

S.C: Sur une île tranquille en faisant ce que j’ai envie de faire.

 

Merci beaucoup Sandra

Crédit photo Christophe DURY

Aude Defontaine