Les U18 France au FINAL FOUR à Mulhouse ce week-end

Le chiffre 13 aura porté bonheur à cette équipe de cadettes.

13 joueuses qui se sont battues pendant toute cette deuxième phase du championnat et qui auront fini invaincues.

A la porte de ce Final 4 historique pour les cadettes France, comment se sentent-elles pour cet évènement qu’elles ne vivront peut-être qu’une fois dans leur vie ?

 

Nous leur avons posé la question à toutes les 13.

Laura, Jordane, Lisa et Zarah sont toutes les 4 en 3ème et dernière année de cadettes France.

« Accéder au final 4 est pour nous une fierté après la construction de l’équipe il y a 3 ans. Nous avons commencé notre première année avec peu de résultats satisfaisants puis il y a eu le covid. Nous avons eu la possibilité de continuer à nous entraîner régulièrement. Cette année était pour nous un nouveau départ et après une première phase difficile mais enrichissante nous avions qu’un seul objectif un ‘sans faute’ pour atteindre les finales. Plus les matchs passaient et plus nos résultats nous y menaient avec beaucoup d’émotions ressentis après avoir éliminé Nice chez elle.

Aujourd’hui on est fière du chemin parcouru et on appréhende positivement notre premier match contre Rennes, on est prête et motivée mais le principal reste pour nous de profiter au maximum de cette expérience unique qui approche. »

Alycia, Juliette, Emma,

Clémence, Lindsay et Jade sont quant à elles en 2ème année.

« C’était notre objectif dans la deuxième phase, on a travaillé avec acharnement pour arriver à ce moment-là. C’était notre but à toutes, chaque match qu’on gagnait était un pas de plus vers les finals four. On n’arrive pas à réaliser que c’est demain, c’est arrivé plus vite que l’on pensait. Pour aborder le premier match des finales contre Rennes avec confiance, nos coachs nous ont préparé au mieux physiquement et mentalement. On est stressées mais excitées et enthousiasmées à la fois à l’idée d’être sur le terrain. »

3 petites jeunes concluent cette belle équipe.

Pour leur première année, elles vont pouvoir se frotter à un championnat de France Cadettes, en espérant qu’elles auront l’occasion de réitérer cette expérience.

Tamara

« En tant que première année, je suis heureuse de pouvoir participer au final four et j’espère de tout cœur que nous le gagnerons, pour rendre cette année inoubliable. »

Lilou

« En étant première année, on a une chance incroyable de participer au final four pour notre expérience sur nos années suivantes de cadettes qui arrivent, et senior par la suite …. Nous nous sommes battues pour arriver jusqu’ici et je suis fière de notre équipe ! Remporter ce final four serait la plus belle des fins et ces moments resteront inoubliables peu importe les résultats »

Aurore

« En tant que première année je trouve que c’est incroyable de pouvoir participer à un final 4 sachant que ce n’est pas toutes les années qu’on peut espérer arriver jusqu’à cette étape. Pour bien clôturer cette année, j’espère qu’on va gagner »

 

Mais que serait cette équipe sans leur deux coachs, Axel Joly et Laura Varandas-Dut, qui ont accompagné leurs 13 pépites, comme ils le disent souvent, toute cette année. Nous leur avons demandé aussi.

« J’ai adoré avoir ce rôle d’assistante coach au côté d’Axel.

Je suis fière du parcours des filles, car malgré une année assez difficile à gérer pour elles, elles ont su faire face aux difficultés, se souder et surtout se sublimer encore plus dans les moments les plus importants. Elles ont une maturité et un sérieux exceptionnel. Elles n’ont rien lâché et se sont adaptées tant scolairement que sportivement.

Il ne faut pas oublier que ce sont des filles de 15 à 18 ans, qui sont pour la plupart loin de chez leurs parents, qui ont leurs études + 8 entraînements et un match par semaine à gérer. Certaines ne rentrent qu’à Noël chez elles.

J’espère que nous allons aller au bout, j’ai confiance en elles et quoiqu’il arrive on sera fière d’elles »

 

« Je vis ce final four comme un aboutissement du travail accompli depuis plusieurs mois pour certaines, plusieurs années pour d’autres.
C’est une expérience de plus dans la vie de ces jeunes, et nous, éducateurs, formateurs sommes là pour les aider à grandir et à aborder ces moments en totale sérénité. C’est un moment important pour elles et je suis fier d’être à leur côté pour les accompagner dans cette expérience inédite.
Je suis fier mais je veux toujours plus les concernant. Je cherche l’excellence pour elles. Qu’elles gagnent qu’elles perdent.
Ces filles seront à jamais dans ma mémoire. Je tiens déjà ma victoire de ce côté-là. A elles de décrocher celle qui leur appartient : le terrain. »

L’avenir est entre leurs mains maintenant, pour que ce week-end, quoiqu’il arrive reste pour elles un très beau souvenir. Elles pourront compter sur de nombreux supporters venus des 4 coins de France, pour les soutenir.

Nous ne manquerons pas de mettre les liens vidéo, s’il y a des directs sur la page Facebook de l’association.

TOUS DERRIERE NOS FILLES

 

Aude Defontaine