ZOOM sur Romain Damoizeau

Bonjour Romain,

Cette interview nous permettra de te connaître davantage après cette première saison passée au club !

Peux-tu te présenter ?
Je suis Romain Damoizeau, j’ai 22 ans, je fais du basket-fauteuil depuis mes 14 ans et je suis actuellement en BPJEPS au sein de l’association.

Comment es-tu venu au basket ?
Grâce à un rendez-vous médical, j’ai découvert qu’il y avait du basket-fauteuil à Clermont-Ferrand. (je voulais faire un sport collectif et c’était le plus connu d’entre eux en “handisport”).

Raconte-nous ton parcours basket
J’ai commencé en loisirs à Clermont puis j’ai fait des entraînements avec l’équipe compétition de Feurs avant d’intégrer le Pôle France Jeunes (CREPS de Talence, près de Bordeaux). J’y ai appris le basket-fauteuil pendant 4 saisons avant de rejoindre l’équipe des Aigles du Velay (Puy-en-Velay) qui jouait au plus haut-niveau français (Nationale A) pour 2 saisons, puis je suis arrivé à Chalon. Pendant ce temps, j’ai également fait partie de l’équipe de France Espoirs (U22) avec laquelle j’ai eu la chance de participer à 3 championnats d’Europe et un championnat du Monde.

Et à part le basket, tes centres d’intérêts ?
J’aime beaucoup la bande-dessinée, les romans, les jeux-vidéos… Tout ce qui touche à l’écriture…

Ton plus beau souvenir ?
Au basket, j’hésite entre la qualification pour la coupe d’Europe avec les Aigles du Velay (première pour le club) à domicile avec un gymnase bondé de supporter, bénévoles…, les play-offs de Nationale A où on termine deux fois sur le podium, ou la qualification pour les championnats du Monde à Toronto avec l’équipe de France Espoirs.

Comment te vois-tu dans 15 ans ?
Je ne sais pas du tout, on va laisser les choses se faire…

Qui aurais-tu voulu être ?
Bob Marley, sans hésiter.

Quels diplômes prépares-tu cette année ?
Le BPJEPS Sport-co spécialité Basket !

Qu’est ce qui t’amène dans le métier et quelles sont tes ambitions ?
Je voulais découvrir une autre facette de mon sport et en apprendre plus sur ce-dernier en me mettant du côté entraîneur. J’aurais espérer finir cette saison de la meilleure des manières, que ce soit avec mes U13 filles 2 qui se sont qualifiées pour la poule haute départementale ou avec l’équipe réserve du basket-fauteuil, qui était en lice de terminer deuxième de la poule et d’aller aux play-offs de Nationale 2 !

Même si les championnats ne reprennent pas, j’ai pris beaucoup de plaisir à les entraîner et coacher, et je remercie tous les joueurs et joueuses de m’avoir fait confiance !

Merci Romain et à bientôt

Aude Defontaine
Les derniers articles par Aude Defontaine (tout voir)