Yves Duvernois, un des piliers du club, s’en est allé

La grande famille de l’Elan est à nouveau en deuil.

Elle vient de perdre l’un de ses plus anciens membres en la personne d’Yves Duvernois que d’aucuns surnommaient affectueusement « la puce ». Il avait été joueur puis directeur sportif.

Yves a été fauché par une crise cardiaque ce jeudi dans sa cuisine. Il avait 68 ans.

A l’Elan, il faisait un peu partie des meubles. Epoux de Catherine Bernard, la fille de Gaby l’ancien président, chalonnais de pure souche, Yves est tombé dans le sport très jeune, pratiquant avec bonheur le basket à St-Rémy, et le rugby chez les tangos. Mais c’est la balle orange qui eut sa préférence d’autant qu’en 1968 il fut repéré par le club de Saint Etienne alors en N2, «(l’équivalent de la proB). Six saisons dans le Forez , une belle progression technique et physique et un retour sur les bords de Saône, à l’Elan qui évoluait alors en Nationale 4 (1974). Pivot respecté, il a connu les montées, les descentes, l’accession en nationale 2, le titre de champion de France de Nationale 3 en 1978. Quelques-uns de ses coéquipiers se nommaient, Dominique Juillot bien sûr mais aussi Minard, Recoura, Sangouard, Berthoux, et quelques joueurs étrangers qui ont eux aussi inscrits leur nom de façon indélébile au fronton de l’Elan, les Szczecinski, Lopatka, Korcz, Phil Carlile, Larry Gray et bien d’autres.

La Puce s’éloignera des parquets (quoique demeurant fidèle supporter), jusqu’en 1998 lorsqu’il succéda à Catherine Julien-Martin pour assurer la délicate mission “d’homme à tout faire” auprès de l’équipe pro, ce jusqu’en 2013.

Chargé des déplacements de l’équipe, Yves a souvent dû jongler pour trouver les bonnes compagnies aériennes, les bons transferts notamment en coupe d’Europe avec quelques complications touchant à des passeports ou autres tracasseries.

Yves était un taiseux, bourru même pour ceux qui ne le connaissaient guère, mais un garçon très attachant, plein d’humour et riche d’anecdotes.

Dimanche encore il était dans les tribunes du Colisée aux côtés de son épouse Caherine, a qui nous présentons nos condoléances attristées ainsi qu’à Emilie et Julien leurs enfants et à toute la famille.

 

Jean Marc JACQUET

 

 

 

Jean-Marc Jacquet

Membre de la commission communication, président de l'association de 1999 à 2009
Jean-Marc Jacquet

Les derniers articles par Jean-Marc Jacquet (tout voir)