BASKET FAUTEUIL: Le LUC étouffe l’Elan

Pour sa dernière sortie au Colisée (les trois dernières journées l’emmenant deux fois à Paris et à Bordeaux), l’équipe basket fauteuil n’a pu rivaliser face au Lille Université Club et s’est lourdement inclinée 29/53. Score sans appel qui témoigne de la supériorité des Nordistes, et de la différence entre une équipe qui lorgne la montée en NA et la nôtre dont on sait qu’elle a bénéficié d’une « wild card » pour évoluer en NB.

Menant 6/0 au bout de quatre minutes de jeu, privés de ballons à cause d’une défense très haute des visiteurs, les Chalonnais revinrent tout de même à deux longueurs 6/8 (6ème) mais un déchet rédhibitoire aux tirs (3/11) et aux lancers francs (2/7) permit à Lille de remporter le premier quart 10/16.

Une mauvaise entame de second quart fut sanctionnée par un 7/0 (10/23 à la 17ème) mais un bon passage permit de limiter les dégâts à la pause (19/29)

« C’est encore jouable si l’on se concentre sur des choses simples, si nous nous montrons solidaires en défense pour être moins permissifs, si nous nous appliquons sur les blocs, si nous soignons la préparation de nos attaques. » Sandra Cléaux espérait bien un sursaut de ses joueurs en seconde mi-temps.

En vain, le troisième qurt temps fut un calvaire pour les nôtres, véritablement pris à la gorge par les visiteurs dont l’avance ne fit que croître au fil des minutes pour atteindre 23 points avant d’aborder la dernière période. Les stats étaient sans appels : 1 points seulement sur lancer franc et la bagatelle de 0 point sur 12 shoots, 1 seul lancer sur 11 tentés !

La marche était-elle trop haute ou les Chalonnais se sont ils tués eux-mêmes en dérogeant aux consignes sans reproduire ce qu’ils réalisent à l’entraînement. Un peu des deux sans doute.

Toujours est-il qu’il na fallait rien attendre du dernier quart temps, si ce n’est l’épilogue d’un véritable calvaire. Moins 23 fut l’écart maximum avant que quelques sursauts permettent de combler le déficit, et de clôturer la marque pour finalement concéder 24 points (29/53). Un peu moins que dans le nord (33 pts, 67/34). Maigre consolation.

Les marqueurs : Guillaume Legendre 10, Simon Farre 4, Sébastien Pérez 3, Annabelle Picut 2, Micky Naumov 2, Aubin Barillon 2, Valérie Ita 2 Yanne Monière 2, Grisha Myluytin 1, Gregory Prost 1.

Au classement, l’Elan occupe toujours la sixième place devançant St Ouen défait à Dijon. A noter que Chalon possède le goal average sur les Parisiens. Dijon est à une victoire, Meylan à 3, Dijon affrontera Meylan, St Ouen ira à Meylan, l’horizon n’est pas bouché ! Trois matches restent à disputer, à Corbeil (leader), CAPSAAA et Bordeaux (Centre fédéral).

Photos du match

Crédit photos Christophe DURY

Jean-Marc Jacquet

Jean-Marc Jacquet

Membre de la commission communication, président de l'association de 1999 à 2009
Jean-Marc Jacquet

Les derniers articles par Jean-Marc Jacquet (tout voir)